Index Home

Comptabilité

La comptabilité est le recensement et la mesure économique de l'activité et du patrimoine d'une entité économique (entreprise, collectivité, association, État, administration publique, etc.).

Ce recensement est fait chronologiquement par inscription dans des documents dits « comptables ».

Le plus souvent la tenue d'une comptabilité résulte d'obligations juridiques, sociales ou fiscales. C'est un outil d'information financière tant pour l'entité elle-même que pour l'extérieur

Le comptable, est la personne qui  vérifie l'enregistrement des données commerciales ou financières et les centralise afin d'établir les états comptables (balances, compte d'exploitation, bilan) nécessaires à la comptabilité générale et à la gestion financière de l'entreprise. Dans certaines entreprises il peut aussi être chargé des commandes ou du suivi de la clientèle.

On distingue la comptabilité privée et la comptabilité publique :

la comptabilité publique détermine les recettes et dépenses de l'État et des autres collectivités publiques ; en France elle utilise le principe technique de la comptabilité simple.

la comptabilité privée est celle que tiennent tous les autres acteurs économiques. Ils utilisent l'une des deux techniques, au choix pour certains organismes (associations, petites entreprises) ou imposées par certains critères fiscaux, économiques et sociaux.

au niveau d'un pays, la comptabilité nationale agrège les comptabilités publiques et les comptabilités privées pour donner l'image de la situation économique du pays.

La comptabilité privée peut prendre deux formes :

la comptabilité générale, obligatoire pour l'entreprise et toutes les organisations marchandes dans de nombreux pays. Elle peut être fortement réglementée et contrôlée selon les cultures. Son objectif essentiel est d'informer les dirigeants et les tiers (propriétaires, prêteurs, fisc, etc.) sur la situation économique de l'entité. Elle sert de base au calcul du résultat et à celui des impôts directs. Elle sert aussi à percevoir les taxes indirectes comme la taxe sur la valeur ajoutée (impôt indirect) pour le compte de l'État.

les comptabilités de gestion, telle que la comptabilité analytique qui mesure les coûts et les marges par centres et par fonctions. Elles ne sont pas obligatoires mais en pratique indispensable pour les grandes entreprises, même si leur processus de production est complexe.

 

Liens :

Trouvez un livre sur le sujet

 http://www.becompta.be

 

Comptabilité

 

Texte libre selon la licence GNU